21 oct 2021

Là où nous sommes chez nous : l’histoire de ma famille éparpillée

Leo, Maxim

Là où nous sommes chez nous

En ouvrant le livre de Maxim Leo, c’est un arbre généalogique qui capte notre attention. Les racines de cet arbre sont plantées à Berlin. C’est l’histoire de la famille Friedrich Leo, autrefois nommée Levin, famille berlinoise dont les membres furent dispersés dans le monde entier lors de la montée du nazisme en Allemagne au début des années 30.

Aujourd’hui, la branche berlinoise de la famille Leo ne compte plus que quelques membres car, pour échapper au régime des nazis, la famille a dû quitter Berlin, qui pour l’Angleterre, qui pour la France, qui pour Israël.

C’est justement cette famille éparpillée que l’auteur nous présente dans ce récit bouleversant qui retrace le destin de trois femmes et de leurs familles respectives depuis les années 30 jusqu’au retour commémoratif des enfants et petits-enfants à Berlin dans une ville bien différente de celle des années 30, du Berlin de la deuxième moitié du XXe siècle et du Berlin de nos jours.

Pour ces derniers, essayer de comprendre ce qui les rattache à ce pays et à cette histoire, retracer certains souvenirs familiaux qui les unissent dans ce pays d’où ils furent chassés il y a plus de quatre-vingts ans, voilà ce que Maxim Leo a voulu mettre de l’avant et ainsi découvrir un « lien qui se joue de toutes les frontières » comme il le dit si bien en quatrième de couverture.

Titre original : Wo wir zu Hause sind

Membre : Côte-des-Neiges

Leo, Maxim. Là où nous sommes chez nous : l’histoire de ma famille éparpillée, Éditions Actes Sud, 2019, 2021, 366 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter