21 oct 2021

Je ne suis pas de ceux qui ont un grand génie

Lupien, Sévryna

Je ne suis pas de ceux qui ont un grand génie

Paroles d’enfant ou… propos d’adulte dont l’imagination s’éloigne de la réalité ? Et pourtant, Auguste, dit Auguste le Grand, poursuit son rêve : s’évader de l’orphelinat Sainte-Marie-des-Cieux, pour retrouver son ami Gustave. Ainsi, peut-être découvrira-t-il enfin ses racines, « ses branches ».

Chaque rencontre qu’il fait l’amène à remplir son carnet de souvenirs, des gens dont la bonté et le sourire illuminent ses journées d’itinérance. En fondant un organisme d’entraide, il apprend avec George la générosité et… la poésie ; avec Marie, il vit « le bien-être d’être unis » et la confiance ; avec Monsieur William, il éprouve un sentiment de sécurité.

Il n’hésite pas à adopter Monsieur Andy et sa femme Émilie ainsi que Madame Harrison pour lesquels il partage un attachement mutuel. Tous l’aident à cheminer vers la « vie adulte » alors qu’il prétend l’avoir presque atteinte.

Un roman savoureux aux couleurs de la naïveté de l’enfance et aux parfums des fleurs épanouies auxquelles Auguste porte une attention amoureuse ! Un roman où l’imagination charme et dont les mots exercent tout leur pouvoir séducteur.

Membre : Colombe, Ville de Québec

Lupien, Sévryna. Je ne suis pas de ceux qui ont un grand génie, Éditions Stanké, 2017, 181 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter