10 jan 2014

Immortelle randonnée : Compostelle malgré moi

Rufin, Jean-Christophe

Immortelle randonnée plus petit

Le pèlerinage de Compostelle est devenu incontournable, semble-t-il pour qui veut réfléchir, se ressourcer, se libérer. L’auteur nous fait part de tous les stades par lesquels le pèlerin marcheur jacquaire doit passer, depuis l’entretien de son corps, et surtout de ses ampoules aux pieds, jusqu’à l’étape bouddhiste (se sentir en résonance avec la nature), après celui du renouvellement chrétien.

Il n’est pas facile de se mettre dans la peau d’un pèlerin et d’en accepter toutes les contraintes sur 800 km à pied : la peur de se perdre, l’adaptation difficile à cette nouvelle condition, le fait de devenir un insignifiant chemineau, d’affronter les nuits, le mauvais temps, la solitude volontaire et d’accepter des vêtements sales et fripés. Le « Chemin », c’est d’abord l’oubli de l’âme, la soumission du corps à ses misères.

Ce livre qui aurait pu à prime abord paraître ennuyeux est au contraire très intéressant par ses descriptions de paysage, ses portraits si bien campés, ses réflexions philosophiques, son humour et ses émerveillements, son style vivant et très imagé. « En partant pour Saint-Jacques, je ne cherchais rien et j’ai trouvé… c’est une erreur de penser qu’un tel voyage n’est qu’un voyage et qu’on peut l’oublier. Je ne saurai expliquer en quoi le Chemin agit et ce qu’il représente. Je sais seulement qu’il est vivant. »

Ce livre se classe parmi les grands récits de voyage littéraire. Lecture très recommandée.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Outremont

Rufin, Jean-Christophe. Immortelle randonnée : Compostelle malgré moi, Éditions Guérin, 2013, 258 pages.

Catégorie : Documentaires/Essais, Livres audio, Livres numériques

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.