19 fév 2015

Zola. 2, L’homme de Germinal, 1871-1893

Mitterand, Henri

Zola Mitterand

C’est du sérieux ! Si vous avez eu le moindrement la piqûre en lisant un des romans de Zola, faites-vous plaisir et parcourez cette superbe biographie de l’un des meilleurs auteurs de langue française du XIXe siècle.
Zola, contrairement à ses personnages et aux artistes de son époque, est un homme tranquille, sans histoire… ou presque. Mitterand raconte qu’il travaille méticuleusement, ne gaspille pas son argent. Il promène son chien matin et soir, il vit en compagnie de sa femme qu’il aime et de sa mère, il déjeune et prend son bain à heure fixe. Il a l’air d’un brave homme bien nourri, comme on le voit à son tour de taille. Il ne voyage pas en dehors de la France et pourtant « il s’est déjà offert une série de voyages inédits, inconnus de tous ses pairs… : une plongée dans les entrailles de Paris. »
J’ai commencé par lire le tome II parce qu’il y est question des années durant lesquelles il a écrit la série des vingt romans sur les Rougon-Macquart. Mitterand décrit les contextes social, familial, politique, personnel dans lesquels Zola se trouvait pour écrire ses romans. Les presque 1200 pages se lisent comme un roman. On croirait que Mitterand a vécu aux côtés de Zola sa vie durant.
J’avais lu six romans de la série des Rougon-Macquart auparavant. Ce tome II m’a persuadé d’aller découvrir les quatorze autres… ainsi que les tomes I et III de la biographie de Zola par Mitterand : tome I – de la naissance de Zola aux affrontements de la Commune et tome III – après les Rougon-Macquart jusqu’à sa mort en passant par l’affaire Dreyfus.

Membre : Villeray

Mitterand, Henri. Zola. 2, L’homme de Germinal, 1871-1893, Éditions Fayard, 2001, 1192 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*