25 jan 2018

Zero K

DeLillo, Don

Zero K DeLillo

Le roman débute avec une déclaration du milliardaire Ross à son fils Jeffrey :
« Tout le monde veut posséder la fin du monde. » Il lui demande d’assister à la fin programmée de sa deuxième épouse Artis. Elle est dans une clinique, un centre de recherches secret dont Ross est le principal actionnaire.

Les recherches portent sur la conservation par le froid des corps dans l’espoir que les progrès de la science permettront de ramener à la vie un individu nouveau, guéri, éternel avec une intelligence supérieure.

Je n’en dis pas plus, car ce livre est beaucoup plus qu’une simple histoire de science-fiction. Chaque personnage appréhende son rôle dans la société de manière diverse et imagine donc sa destinée sous un angle différent.

Don DeLillo est un très grand écrivain américain. Son écriture est philosophique, poétique et ce livre va me hanter longtemps…

Membre : Germaine-Guèvremont

DeLillo, Don. Zero K, Éditions Actes Sud, 2016, 2017, 298 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*