18 sept 2014

Vivre est facile avec les yeux fermés

Trueba, David

vivre est

Du bon bonbon, pour l’âme et les yeux que vous garderez ouverts, souvent rieurs, parfois humides. Un film qui fait du bien.
Nous sommes en 1966. Antonio est professeur d’anglais, sympathique, un peu naïf, un bon nounours attachant, qui rêve de rencontrer son idole John Lennon, justement en tournage dans son Espagne du Sud, un peu oubliée par l’évolution. Il ne recule devant rien dans sa poursuite du rêve et rencontre, en route, deux belles « jeunesses » : l’un qui se sauve d’un père policier un peu trop autoritaire et l’autre, enceinte, qui fuit le foyer pour jeunes filles où sa famille l’a envoyée cacher sa situation.
Les images sont belles, les dialogues savoureux. Si vous comprenez l’espagnol, vous apprécierez encore davantage, mais les sous-titres sont efficaces. On regarde davantage qu’on écoute.
Un bon cinéma est universel, de toute façon !

Titre original : Vivir es fácil, con los ojos cerrados

Membre : Verdun

Trueba, David. Vivre est facile avec les yeux fermés, Film espagnol, 2013, 2014.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*