15 nov 2018

Vers la beauté

Foenkinos, David

Vers la beauté plus petit caractere

Encore sous l’effet David Foenkinos après la lecture de ce roman ! L’auteur nous plonge dans un univers de beauté artistique en réponse à un chagrin, comme du baume sur une plaie. Au-delà de la dénonciation qui fait écho au mouvement #MoiAussi, il y a toute la souffrance affligeante et paralysante qu’est la culpabilité tenace et insoumise.

On est tour à tour dans la tête du professeur d’art, de Mathilde son employeur, de Camille l’adolescente, avec le sentiment de les avoir croisés un jour.

Membre : Blainville

Foenkinos, David. Vers la beauté, Éditions Gallimard, 2018, 222 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*