08 déc 2016

Vendredi, ou, Les Limbes du Pacifique

Tournier, Michel

vendredi-ou-les-tournier

Histoire des métamorphoses de Robinson Crusoé, Quaker psychorigide, qui a voulu domestiquer la nature (l’île où il a échoué), puis le sauvage Vendredi, pour être finalement transformé lui-même en un être « sauvage » qui vit en harmonie avec la nature et le cosmos et qui refusera de retourner à la civilisation.
Roman d’aventures, intrigant et fascinant. En même temps, conte philosophique, rempli de symboles, où Michel Tournier aborde la question d’autrui, de la société, de la religion, avec une grande profondeur d’analyse et une très belle écriture.
À mon avis, un des classiques du XXe siècle, qu’on pourrait relire à plusieurs reprises et y découvrir à chaque fois de nouvelles interprétations. Un livre à apporter sur une île déserte ?

Lu en version numérique.

Membre : Ville Mont-Royal

Tournier, Michel. Vendredi, ou, Les Limbes du Pacifique, Éditions Gallimard, collection Blanche, 1967, 212 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*