29 jan 2015

Une vie de vent et de lumière

Signol, Christian

Une vie de lumière et de vent

Jean Dolin est un enfant abandonné, pas très dégourdi, placé par l’Assistance publique chez des bergers qui le maltraitent. Il a cherché à fuir, sans y parvenir, et a reçu de bonnes tripotées. Jean vit dans la peur, la crasse, l’ignorance jusqu’à ce que les gendarmes viennent le prendre pour l’envoyer faire l’armée. Trop brave, il subit là les moqueries, les brimades. Julien Fabre, une armoire à glace, instituteur, le prend sous sa houlette et Jean retrouve sa joie de vivre. Une belle et vive amitié unit les deux hommes ; Jean ne veut plus quitter son protecteur qui consent même à lui apprendre à lire. Mais la guerre de 39-45 éclate. Jean, séparé de Julien, va de nouveau connaître la solitude et les mauvaises rencontres, avant d’arriver chez Joseph, un veuf qui veut bien l’héberger. Il rencontre alors Dorine, une fille simple ; ils s’aiment et sont heureux ensemble. Cependant la guerre sépare les amants ; la guerre avec les maquisards qui enrôlent Jean de force, le STO qui menace, la milice qui l’attrape et l’abîme sérieusement avant de l’expédier à Dachau. Il est à nouveau libéré du train qui l’emmène vers l’Allemagne. Il revient sur le Causse, mais ne retrouve plus personne. Il ne lui reste que la mer qui l’a tant fasciné…
Ce nouveau Christian Signol est bon, avec des personnages très attachants, porteurs de nobles valeurs.

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur, du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Signol, Christian. Une vie de vent et de lumière, Éditions Albin Michel, 2014, 247 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*