22 mar 2018

Une sale affaire

Vichi, Marco

Une sale affaire

Après une lecture « sérieuse », je me permets toujours une récré. Un membre du Club des Irrésistibles avait récemment suggéré cet auteur italien. Belle découverte !

C’est un court polar fascinant du début à la fin. Malgré le sujet sinistre – les meurtres de petites filles –, l’auteur se permet quelques pointes d’humour et surtout allège l’atmosphère de menus qui vous mettent l’eau à la bouche en plus de quelques remarques machistes à l’italienne.

Le fil du roman est intelligent et plausible contrairement à plusieurs polars tirés par les cheveux. Le commissaire Bordelli, (malgré ses cigarettes à la chaîne), sa belle Rosa, j’ai adoré.

Titre original : Una brutta faccenda

Membre : Floride

Vichi, Marco. Une sale affaire, Éditions Philippe Rey, collection Une enquête du commissaire Bordelli, 2002, 2016, 281 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*