23 jan 2014

Une saison blanche et sèche

Brink, André

Quel roman passionnant pour découvrir le monde afrikaner et les sentiments des Noirs face à leur situation. On peut lire sur la jaquette du livre : « Ben Du Toit, un professeur d’histoire afrikaner, découvre les réalités de son pays et de l’apartheid, quand Gordon, le jardinier noir de son école, et son fils sont arrêtés et meurent en prison. » Épris de vérité et de justice, la vie de Ben bascule. Comment réagiront sa femme et ses trois enfants, ses collègues de travail ?
On y retrouve des questions fondamentales telles les libertés individuelles, l’incommunicabilité entre les races et entre les classes sociales, l’illusion du combat solitaire, la quête d’identité et la quête d’authenticité.
Les descriptions tant des lieux que des sentiments sont riches en couleurs et évocatrice. De nombreux passages suscitent la réflexion et peuvent toucher tous les lecteurs.
Cette édition offre en plus des annexes sur la biographie d’André Brink, des repères historiques permettant de mieux situer le roman et finalement des commentaires permettant de mieux en saisir toute la richesse. À lire.

Traduit de l’anglais par Robert Fougues Duparc.
Titre original : A Dry White Season



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Outremont

Brink, André. Une saison blanche et sèche, Éditions Stock, collection Nouveau cabinet cosmopolite, 1979, 1980.

Catégorie : Romans... autres genres

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Pour laisser un commentaire

*