23 août 2013

Une fille, qui danse

Barnes, Julian

Ce roman est écrit avec grande sobriété et une intelligence d’émotions. Julian Barnes pose, avec subtilité, des questions majeures. Par exemple, comment notre mémoire trafique-t-elle notre perception des événements ? Tony, 60 ans, raconte son histoire et son enfance ; son premier amour refait surface. Il va à l’essentiel dans ses sentiments. Un homme vieillissant qui se demande si la vie qu’il a vécue ressemble à celle qu’il pense maintenant avoir eue… Tony fait donc un bilan de lui-même à la fois juste et déformé. Ce livre laisse son empreinte dans nos têtes.
L’auteur a reçu, pour ce livre, le prix Booker en 2011. Bonne lecture !

Titre original : The Sense of an Ending

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Germaine-Guèvremont

Barnes, Julian. Une fille, qui danse, Éditions Mercure de France, 2011, 2013, 192 pages.

Catégorie : Romans... autres genres

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “Une fille, qui danse”

Les Irrésistibles » Une fille qui danse dit : - 27 septembre 2013

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

Pour laisser un commentaire

*