10 août 2012

Une femme fuyant l’annonce

Grossman, David

Un livre magnifique comme le disait un lecteur du Pays de Romans le 25 mai dernier. Ce roman a d’ailleurs été choisi comme meilleur livre de l’année 2011 par le magazine Lire.
Cette mère israélienne, fuyant l’annonce appréhendée de la mort de son fils tout en arpentant le nord de la Galilée, nous raconte son histoire intimement liée à celle de son pays en guerre. Déchirée entre son amour maternel et celui de son pays, elle rejoint toutes ces femmes qui ne comprennent pas la guerre et la dénoncent.

Titre original : Ishah bora, hat mi-be’sorah

Membre de: Outremont


25 mai 2012

Ora, séparée depuis peu de son mari, prépare le voyage qu’elle a prévu avec son jeune fils, Ofer, qui finit son service militaire. Mais après trois ans d’armée, Ofer vient de s’engager dans l’armée. Ora pressent que quelque chose va lui arriver, quelque chose de fatal. Alors pour fuir l’annonce de sa mort, elle va partir faire ce voyage avec le véritable père d’Ofer. Pendant ce périple, pour exorciser sa peur, pour maintenir son fils en vie, Ora ne va cesser de parler de lui. Ce roman est tout simplement magnifique.

Cette suggestion est proposée par un lecteur du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos lectures et partenaire du club de lecture Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Outremont

Grossman, David. Une femme fuyant l’annonce, Éditions du Seuil, 2008, 2011.

Catégorie : Romans : relations familiales

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “Une femme fuyant l’annonce”

Les Irrésistibles » Une femme fuyant l’annonce dit : - 14 septembre 2012

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

Pour laisser un commentaire

*