27 juil 2017

Une femme à Berlin (Journal, 20 avril – 22 juin 1945)

Hillers, Marta

Une femme a Berlin Hillers

Dès la préface, le présentateur indique qu’il est peu probable que ce livre ait été écrit pour être publié, car « les griffonnages consignés sur l’original entre avril et juin 45, l’ont été dans trois cahiers d’écolier. Ces cahiers semblent-ils lui servirent, avant tout à préserver un restant de santé mentale au milieu des ruines et de l’effondrement moral ».

Ces carnets ont été écrits dans des abris aériens, qui offraient une protection contre les tirs d’artillerie, le pillage et les abus sexuels de l’Armée rouge.

Dès le début le ton est donné, en l’absence de tout, ce qui leur parvenait étaient des rumeurs. L’auteure nous décrit finement les abris, les caves, l’approvisionnement en eau, la rareté de la nourriture et la prostitution pour en obtenir, les bombardements, la présence et la peur de la mort, la progression des Allemands et beaucoup plus tard leur fuite, ainsi que la venue de l’armée russe.

Les mêmes situations se répètent, mais toujours racontées avec des mots différents, et en décrivant une réalité vive, à donner le frisson.

J’ai aimé ce livre qui m’a permis de saisir un moment précis de l’histoire de cette guerre, qui était aussi, vue de loin, la nôtre !

Présentation : Hans Magnus Enzensberger.

Titre original : Eine Fraü in Berlin

Membre : Outremont

Hillers, Marta. Une femme à Berlin (Journal, 20 avril – 22 juin 1945), Éditions Gallimard, 1954, 2006, 259 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*