10 août 2017

Un parfum d’encre et de liberté

McCoy, Sarah

Un parfum d'encre et de liberte

C’est l’histoire de deux jeunes femmes qui ne peuvent avoir d’enfants ; comment vont-elles pallier ce vide et trouver un sens à leur vie ?

Les chapitres alternent de façon intéressante entre les deux personnages : l’une, Sarah, au XIXe siècle, va suivre les traces de son père, célèbre abolitionniste exécuté pour avoir lutté contre l’esclavage et la traite des Noirs ; l’autre, Eden, au XXIe siècle, veut sauver son mariage et se réfugie dans l’amour des enfants des autres.

Après avoir trouvé dans sa nouvelle demeure une tête de poupée ancienne dont elle cherche la signification, la réponse se trouve sans doute dans la vie de Sarah. Deux destins de jeunes femmes que séparent plus de 150 ans.

Le thème paraissait particulièrement attirant, mais le roman est plutôt décevant et l’on s’ennuie un peu au point que je ne lisais plus que les chapitres concernant Sarah où l’on apprend beaucoup de détails intéressants sur cette guerre de Sécession.

Titre original : The Mapmaker’s Children

Membre : Outremont

McCoy, Sarah. Un parfum d’encre et de liberté, Éditions Michel Lafon, 2015, 2016, 396 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*