19 nov 2015

Un paradis trompeur

Mankell, Henning

un paradis trompeur

On sait que Mankell (1948-2015) partageait sa vie entre la Suède et le Mozambique ; ce roman nous plonge bien dans le drame, toujours actuel, des différences ethniques et de la maltraitance de certaines populations par d’autres.
L’histoire, originale, d’une jeune femme qui s’est trouvée propulsée de sa terre natale, la Suède, en terre d’Afrique et qui fut, malgré elle, tenancière d’un bordel très en vue, repose sur quelques faits bien réels. Une vie peu banale dont la dramatique s’accentue dans la dernière partie du livre et qui reste touchante parce qu’elle parle de la condition humaine et de la capacité d’adaptation. J’ai noté cette petite phrase : « Les voyages les plus remarquables sont intérieurs, libérés du temps et de l’espace. »

Titre original : Minnet av en smutsig ängel

Membre : Île-des-Sœurs

Mankell, Henning. Un paradis trompeur, Éditions du Seuil, 2011, 2013, 373 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*