08 fév 2018

Un loup pour l’homme

Giraud, Brigitte

Un loup pour l'homme Giraud

Brigitte Giraud est d’origine algérienne, elle est née à Sidi-Bel-Abbès. Dans ce roman, elle retrace une histoire largement inspirée par le parcours de ses parents. Comme beaucoup de jeunes hommes de sa génération, Antoine doit tout quitter pour rejoindre l’Algérie.

Nous sommes en 1960. Il y a une vingtaine d’années, Antoine et Lila, son épouse, attendent leur premier bébé. De guerre, il n’en est pas vraiment question officiellement, les autorités parlent de « maintenir l’ordre », de « pacifier ». Antoine ne veut pas combattre, il choisit d’être infirmier.

À travers son regard, on partage la vie quotidienne des appelés. Un mélange de détails ordinaires et précieux qui oscillent entre une certaine nostalgie de la métropole, la découverte d’un pays inconnu et la réalité d’une guerre qui ne dit pas son nom. À l’hôpital où il exerce, Antoine se prend d’amitié pour Oscar, un jeune appelé qui a perdu une jambe ainsi que l’usage de la parole. Ce roman nous parle de la force de l’amour qui conduit Lila à tout quitter pour rejoindre Antoine en Algérie malgré le danger.

L’auteure parvient à faire entrer la grande Histoire dans la vie intime d’un couple sans apporter le moindre jugement au profit de l’émotion et des sentiments. Autour de ces deux personnages c’est la lumineuse Algérie qui apparaît, ils finissent par s’attacher à cette terre qu’ils n’ont pourtant pas choisie.

Brigitte Giraud utilise la troisième personne du singulier, comme si elle voulait maintenir une distance avec la réalité. Ce style élégant et singulier est particulièrement envoûtant. Malgré le contexte historique tendu, elle livre un beau message d’amour, d’amitié et d’humanité.

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Giraud, Brigitte. Un loup pour l’homme, Éditions Flammarion, 2017, 250 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*