18 déc 2009

Un été à Baden-Baden

Tsypkin, Leonid

Un été à Baden-BadenDostoïevski : personnage de roman, auteur oublié !
Retrouver Dostoïevski en tant que personnage de roman, c’est le plaisir qui m’a été donné récemment par la lecture de deux livres. Tout d’abord de Leonid Tsypkin, « Un été à Baden-Baden » (2003; russe 1881; 217 pages), où s’entremêlent de fine façon le vécu années 1860 d’un Dostoïevski habité par la fièvre du jeu, avec le temps du pèlerinage littéraire années 1970 de Leonid Tsypkin sur les traces de son auteur-personnage. Un Tsypkin, médecin juif harcelé par le régime soviétique, qui cherche à comprendre l’antisémitisme d’un Dostoïevski qui ne cesse pourtant de le fasciner.

Si on veut comprendre l’égoïsme effréné dont le personnage Dostoïevski fait montre vis-à-vis de sa conjointe dans le livre de Tsypkin, on peut aller lire le fascinant « Journal : les carnets intimes de la femme de Dostoïevski » d’Anna Grigorievna Dostoïevskïa (Éditions Stock 1978, 275 pages), dont l’original de 1867, écrit suivant un code secret, n’a été décrypté qu’en 1960. Journal qui, à n’en pas douter, a servi de base au livre de Tsypkin.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Ville Mont-Royal

Tsypkin, Leonid. Un été à Baden-Baden, Christian Bourgois, 2003.

Catégorie : Romans : biographiques, Romans : historiques

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Pour laisser un commentaire

*