25 oct 2013

Un après-midi de septembre

Archambault, Gilles

Un très beau livre qui m’a beaucoup fait réfléchir, il a donc très bien rempli son rôle.
Le livre n’a fait que mettre bout à bout des tas de réflexions fugitives, comme je ne peux plus vérifier certains détails du passé, jeune, je n’en ai jamais eu besoin.
Quand une personne meurt, elle emporte avec elle tant de secrets, ma mère est partie et a aussi emporté une partie de ma mémoire.
Pourquoi avoir laissé passer tant de non-dits ?
Elle a été jeune et il me manque tant de choses, sur elle, sur moi, sur ma sœur, sur les gens qui ont compté pour elle, pour nous, sur l’histoire de notre famille, l’époque était plutôt discrète sur plein de choses, pourtant ma mère ne l’était pas vraiment, plein de détails se sont enfuis de ma mémoire, impossible de les reconstituer, quand on est jeune, les histoires de « matantes » ne nous intéressent pas, pourtant elles font partie de ce que nous sommes devenus.
Nous nous entêtons à garder des photos, des bibelots venant d’ici et là, des disques, ainsi que des livres auxquels on tient tant, donnons-les avant qu’ils ne finissent dans de grosses poubelles.
Chaque être qui meurt emporte avec lui une grande partie de nous-mêmes.
Ma mère est tellement inscrite en moi que je suis incapable de dire la date de sa mort, sinon que c’était un vendredi, elle vit maintenant dans ma tête et y est bien vivante.
Merci Monsieur Archambault.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : St-Léonard

Archambault, Gilles. Un après-midi de septembre, Éditions du Boréal, 1993, 109 pages.

Catégorie : Romans : biographiques, Romans : étapes de la vie, Romans : québécois

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

2 réponses pour “Un après-midi de septembre”

Les Irrésistibles » Un après-midi de septembre dit : - 8 novembre 2013

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

2 réponses pour “Un après-midi de septembre”

Ginette Berthiaume dit : - 3 novembre 2013

Effectivement, Un après-midi de septembre est un petit bijou de Gilles Archambeault. Ce livre nous permets de mieux comprendre d'aider nos parents à nous partager ce qui les a frappés dans leur vie, ce qu'ils ont aimés mais surtout de partager avec nous ce qu'ils ont trouvés difficile dans leur propre vie. C'est ce que je vis présentement avec ma mère de 86 ans qui partage doucement ses souvenirs. `Cà me permets de mieux la comprendre mais surtout comprendre qui je suis.

Pour laisser un commentaire

*