18 oct 2013

Un après-midi de septembre

Archambault, Gilles

C’est un récit touchant qui entoure la mort de la mère, mais qui parle aussi de la vie, la vie de l’auteur, surtout, qui nous fait part du secret que sa mère a longtemps gardé pour elle et qui n’est pas sans avoir teinté son existence.
Un récit qui peut faire penser par certains aspects à Annie Ernaux (Une femme) comme le soulignait Marie-Anne Poggi, mais aussi un peu, pour moi, à Marcel Proust, même si celui-ci a la nostalgie plus « heureuse » suivant les termes d’Amélie Nothomb.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Île-des-Soeurs

Archambault, Gilles. Un après-midi de septembre, Éditions du Boréal, 1993, 109 pages.

Catégorie : Romans : biographiques, Romans : étapes de la vie, Romans : québécois

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “Un après-midi de septembre”

Les Irrésistibles » Un après-midi de septembre dit : - 25 octobre 2013

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

Pour laisser un commentaire

*