25 juil 2019

Tu finiras clochard comme ton Zola

Val, Philippe

Tu finiras clochard comme ton Zola

Mon coup de coeur de 2019 jusqu’à maintenant est pour ce livre de Philippe Val, une brique de 858 pages, d’une écriture serrée, sans dialogue ou paragraphe.

Il m’a fallu deux emprunts à la bibliothèque pour en venir à bout, mais quel délice pour quelqu’un qui aime la France et qui s’intéresse à la période de la deuxième partie du 20e siècle. Philippe Val est né en 1956. Il a été chansonnier dans un duo appelé Font et Val, inconnu au Québec. Par la suite, il a été patron de Charlie Hebdo jusqu’en 2009, directeur de France Inter et collabore régulièrement au journal Libération.

La particularité de ce livre, c’est que l’histoire de l’auteur n’est pas racontée au « je » mais à la troisième personne. Il s’adresse à son fils et lui parle de lui. « Philippe a dit », « Philippe a fait ». Toute la première partie sur son enfance, ses relations familiales avec sa mère, son père et surtout la belle-mère, Manou, une vraie chipie, est passionnante.

Sa carrière de chansonnier, pour des gens qui ont connu cette période, nous replonge dans notre jeunesse et nos souvenirs du Paris de cette époque. Val était un admirateur inconditionnel de Félix Leclerc et de Georges Brassens et en parle abondamment.

La suite retrace les affrontements de la droite et de la gauche extrémiste dont il s’est dissocié au fil des années s’attirant les foudres de toute l’intelligentsia gauchiste de France.

Les derniers chapitres surtout peuvent être un peu difficiles à comprendre pour les Québécois, mais ils démystifient toute la saga de Charlie Hebdo, les polémiques qui ont occupé l’espace public durant l’existence de ce journal et tous les conflits qui animent le monde intellectuel français.

Les opinions de Philippe Val sur tout un chacun sont savoureuses. On dirait au Québec qu’il n’a pas la langue dans sa poche. C’est lui, entre autres, qui a autorisé la publication des caricatures de Mahomet entraînant les menaces des extrémistes islamiques sur la rédaction de Charlie Hebdo et la mort, en janvier 2015, des journalistes de Charlie. Il est lui-même l’objet de menaces de mort continuelles et vit avec sa famille sous protection policière depuis de nombreuses années.

Et que dire de l’écriture de Philippe Val ! Un bijou bien ciselé et une culture qui nous fait envie.

Membre : Louise de Rosemont

Val, Philippe. Tu finiras clochard comme ton Zola, Éditions De l’Observatoire, 2019, 858 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*