16 sept 2021

Tristesse de la terre : une histoire de Buffalo Bill Cody

Vuillard, Éric

Tristesse de la terre

Un autre petit bijou de cet écrivain et cinéaste, un plaisir de lecture à tous les niveaux.

C’est l’histoire vraie et triste de William Cody, alias Buffalo Bill, et des Amérindiens vers la fin de la conquête des Amériques, décrite de façon brillante et colorée. Histoire aussi du début du showbiz et qui finit heureusement sur un chapitre très émouvant qui raconte l’histoire d’un Américain, poète de la photographie, aimant la nature et l’observant de près, un beau côté de l’humanité.

Le Wild West Show fut le clou de l’Exposition universelle de 1938, mais conçu dix ans plus tôt par Buffalo Bill ; il inaugura le showbiz. « Le spectacle est l’origine du monde. Le tragique se tient là, immobile, dans une inactualité bizarre » écrit l’auteur. « [...] Le spectacle nous dérobe et nous ment et nous grise et nous offre le monde sous toutes ses formes. Et parfois la scène semble exister davantage que le monde […] plus présente que nos vies, plus émouvante et vraisemblable que la réalité… »

Sur la couverture, la photo de Zitkala, jeune Amérindienne qui représente aussi une page majeure dans l’histoire des Amérindiens et dont Éric Vuillard nous raconte les débuts.

Un livre très touchant, à l’écriture magnifique, qui laisse un souvenir indélébile.

Membre : N.L., Île-des-Soeurs

Vuillard, Éric. Tristesse de la terre : une histoire de Buffalo Bill Cody, Éditions Actes Sud, collection Un endroit où aller, 2014, 158 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter