07 sept 2017

Trente ans et des poussières

McInerney, Jay

Trente ans et des poussières

J’aimerais partager avec vous mon coup de cœur de l’été. J’avoue que je ne connaissais pas cet auteur qui nous a été recommandé par François Busnel, animateur de La Grande Librairie, avant son départ pour les vacances.

Nous sommes à New York (ville que j’adore) et plus précisément à Manhattan dans les années 80, à la veille d’un autre krach économique…

Ce livre m’a enthousiasmée parce que les deux protagonistes Corrine et Russell Calloway sont très attachants. Ils sont jeunes, ils s’aiment. Corrine est courtière en Bourse et Russell, éditeur, ce qui leur permet de côtoyer des écrivains, des artistes et toute l’effervescence de Wall Street.

Certains diront que c’est superficiel (comme j’ai entendu à l’émission Plus on est de fous, plus on lit ! à Radio-Canada). Cela fait du bien de lire quelque chose d’un peu plus léger, nous ne sommes pas obligés de toujours nous torturer, vous ne trouvez pas ?

J’ai aimé ce roman parce que les personnages réfléchissent sur eux-mêmes, sur leur passé, leur présent mais également sur leur futur.

Les thèmes de l’amour, de l’amitié et de la fidélité sont très importants, sans oublier celui de l’argent.

Je me suis attachée aussi à Jeff, un ami intime du couple, devenu un écrivain célèbre qui s’enfonce dans la drogue… et qui nous livre un feedback profond. Il nous surprend !

Comme c’est mon époque, cela m’a rappelé quelques bons moments de ces années-là. Histoire qui reste très actuelle, car je vois nos enfants de 30 ans, amoureux, pleins d’ambition, réfléchir aussi au présent et au futur…

En terminant, écriture simple, dynamique, efficace et comprenant beaucoup de dialogues. J’ai lu ce roman d’un trait !

Titre original : Brightness Falls

Membre : Île-des-Sœurs

McInerney, Jay. Trente ans et des poussières, Éditions de l’Olivier, 1992, 1993, 554 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*