27 mar 2014

Trembler te va si bien

Wataya, Risa

Trembler te va si bien

Ni ou Ichi ? Ichi ou Ni ? Le choix est-il si cornélien ? Etô, qui depuis l’adolescence brûle d’un amour secret pour Ichi, son camarade d’école, se retrouve aujourd’hui poursuivie par les assauts de son collègue un peu balourd, Ni. « Adulescente » inexpérimentée, la jeune femme va peut être se saisir de cette occasion pour devenir enfin une adulte et construire une relation équilibrée. Rien n’est moins sûr…
J’ai découvert la jeune auteure japonaise Risa Wataya avec Appel du pied (2003, 2005) que j’avais apprécié. Trembler te va si bien avec son héroïne encore plus ironique, férocement lucide et totalement désorientée, est encore plus réussi selon moi. J’ai beaucoup ri face aux situations rocambolesques qu’Etô provoque. Au-delà de l’aspect sentimental et humoristique, ce roman interroge également la place des femmes dans la société japonaise, le célibat et le pouvoir aliénant du travail.

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur, du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos lectures et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Wataya, Risa. Trembler te va si bien, Éditions Philippe Picquier, 2010, 2013.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*