28 mai 2010

Thérèse pour joie et orchestre

Monette, Hélène

therese pour monette

J’aimerais joindre ma voix à celle de la personne de Lachine qui a fait l’éloge du livre d’Hélène Monette, Thérèse pour joie et orchestre. Je ne lis pas souvent de la poésie. Mais les mots d’Hélène Monette m’ont conquise. Hélène Monette m’a fait aimer Thérèse, sa soeur disparue. C’est écrit tout en douceur et de façon tellement touchante !



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Outremont

Monette, Hélène. Thérèse pour joie et orchestre, Éditions du Boréal, 2008, 152 pages.

Catégorie : Classiques, Monographies québécoises, Poésie

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Pour laisser un commentaire

*