26 oct 2017

The Life-Changing Manga of Tidying Up : A Magical Story

Kondo, Marie et Yuko Uramoto

The Life Changing

Mari Kondo (alias KonMari) est consultante en organisation et est devenue célèbre grâce à son livre : Le Pouvoir étonnant du rangement : désencombrer sa maison pour alléger sa vie, publié au Japon en 2011 et traduit en français quatre ans plus tard.

Avec l’aide de l’illustratrice Yuko Uramoto, elle a adapté son livre populaire en manga : The Life-Changing Manga of Tidying Up : A Magical Story (Manga de Yomu Jinsei ga Tokimeku Kataduke no Mahō) publié au Japon en février et traduit en anglais seulement quatre mois plus tard, en juin 2017 ! Malheureusement, il ne semble pas avoir été traduit en français jusqu’à maintenant.

Grâce à sa propre expérience, KonMari a développé une méthode pour aider les gens à ranger facilement leurs petits appartements encombrés (assez fréquents au Japon, notamment à Tokyo). Elle donne volontiers à ses disciples des leçons sur la façon de vaincre les tâches difficiles de catégorisation, de tri, de rangement et, surtout, de se débarrasser de leurs biens superflus.

Le personnage principal du manga est Chiaki Suzuki, une employée de bureau qui tombe trop aisément amoureuse, et qui, même si elle cherche à s’intéresser au passe-temps de ses petits amis, perd rapidement l’intérêt et ne peut donc pas avoir de relation durable. Elle a ainsi accumulé tout un attirail pour passe-temps variés ainsi que des articles de sport ! Après avoir contemplé désespérément son appartement encombré, elle appelle KonMari à la rescousse pour quelques leçons de rangement (et peut-être qu’elle pourra attirer l’attention de son nouveau voisin) ! Peut-elle réussir dans cette tâche déchirante ?

Le livre comporte dix chapitres (pour les dix étapes de rangement) :
1) décider de ranger : le succès dépend à 90% de votre état d’esprit ;
2) visualiser votre style de vie idéal : comment vous voulez vivre votre vie vous aidera à identifier pourquoi vous voulez faire du rangement ;
3) terminer la mise au rebut en premier : ne pas choisir ce qu’il faut jeter, mais choisir ce qu’il faut garder ;
4) ranger par catégorie : regrouper ensemble tous les articles d’une même catégorie ;
5) plier et ranger droit : résout presque tous les problèmes de rangement ;
6) choisir les livres par la sensation : si vous ne l’avez pas encore lu, vous ne le ferez jamais ;
7) le papier et les objets de tous les jours : tout jeter sauf la paperasse courante, les documents contractuels ou essentiels ;
8) laisser les objets sentimentaux pour la fin : ne laissez pas les souvenirs du passé vous empêcher d’aller de l’avant ;
9) ranger chaque chose à sa place ;
10) la vraie vie commence après avoir mis votre maison en ordre !

Ce manga offre quelques conseils utiles sur la façon de s’attaquer à une tâche aussi difficile. Le principe de base du livre est de « garder seulement ce qui suscite la joie ». Cela peut être un peu dur, car cela veut aussi dire de se débarrasser de ses souvenirs et de ses vieilleries – cela représente une horreur toute particulière pour les collectionneurs (comme les amateurs de livres : elle nous dit que c’est l’information à l’intérieur des livres qui compte (même si vous ne vous en souvenez pas bien, il est toujours à l’intérieur de vous), donc il est probable que vos vieux livres « aient déjà rempli leur but ! »

Cet ouvrage propose non seulement une méthodologie, mais enseigne également une mentalité : le rangement est vraiment une façon de confronter notre état de stagnation (parce que nous sommes trop attachés au passé ou nous craignons l’avenir) et de se libérer ! Vous gagnerez alors de la confiance, votre vie commencera à bien se passer et des choses positives vous arriveront !

Aussi intéressant que cela puisse paraître, la méthode de KonMari pourrait sembler bizarre aux Occidentaux, car elle est chargée d’éléments culturels très japonais, comme la superstition et la religion shinto (une des deux religions japonaises, de nature animiste, où tous les objets ont une âme). Par exemple, elle nous dit que remercier nos biens de nous avoir été utiles rend plus facile de s’en débarrasser ou que toucher les vêtements pour les plier est une expression d’amour et d’appréciation alors que nous leur transmettons notre énergie. « Les choses captent nos sentiments [...] Plier vos vêtements est une occasion de leur montrer votre appréciation pour tout ce qu’ils font pour vous soutenir dans la vie. » Elle nous apprend aussi à taper des mains pour réveiller nos livres parce que « les livres qui n’ont pas été déplacés depuis un certain temps sont inactifs, alors il est difficile de juger s’il faut les garder ou les jeter [...] il faut voir si vous ressentez de la joie quand vous les touchez ! »

Elle accorde beaucoup d’attention à la relation que nous avons avec nos biens : « Votre maison est liée à votre corps. Si vous n’y êtes pas confortable, vous vous sentirez épuisé. [...] nos biens travaillent dur pour nous soutenir tous les jours, tout comme nous aimons rentrer à la maison et nous détendre après une longue journée de travail, nos choses poussent un soupir de soulagement quand elles sont retournées à leur place [...] si nous prenons bien soin de nos biens, ils prendront bien soin de nous. »

Somme toute, c’est un sujet charmant, bien raconté et qui est agrémenté de jolies illustrations (quoique plutôt simple) dans le style shōjo (particulier au manga pour jeunes filles). Une lecture intéressante !

Titre original : Manga de Yomu Jinsei ga Tokimeku Kataduke no Mahō

Membre : Claude J, Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

Kondo, Marie et Yuko Uramoto. The Life-Changing Manga of Tidying Up : A Magical Story, Éditions Ten Speed Press, 2017, 188 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*