14 mai 2020

The Empire of Corpses. 1

Project Itoh & Toh EnJoe

The Empire of Cropses vol. 1

J’ai lu ce manga sur la recommandation de mon neveu et je ne le regrette aucunement. Pourtant le récit n’est pas particulièrement bien mené et, si le dessin de Tomoyuki Hino est plutôt agréable, la mise en page manque un peu de fluidité. Ce serait donc un manga plutôt moyen si ce n’était de sa prémisse vraiment géniale.

Les récits historiques vont souvent utiliser des personnages ayant existé, des célébrités, afin de donner un peu de véracité à l’histoire. Dans ce cas-ci, le récit innove en utilisant des personnages fictifs célèbres. Il s’agit d’un récit historique alternatif (uchronie) du genre steampunk – il se déroule à l’époque victorienne, mais avec une technologie plus avancées qu’il ne devrait, avec principalement l’utilisation d’androïde et de programmation informatique.

Le protagoniste est le Docteur Watson qui, accompagné de son fidèle ami et serviteur Vendredi, se rend en Afghanistan sur les traces de la créature de Victor Frankenstein. Il recherche d’abord et avant tout le journal de Victor Frankenstein qui serait entre les mains d’Alexeï, l’un des Frères Karamazov ! Frankenstein a inventé les « nécromates » [de necros – « mort » en grec – et automate], des morts ressuscités que l’on peut programmer avec l’ajout d’une prise au cerveau et d’un nécrogiciel pour en faire une main-d’œuvre docile et bon marché. Mais le plus grand secret de Victor Frankenstein a disparu avec lui : comment leur donner le libre-arbitre et une âme ! Karamazov a également découvert une nouvelle technique pour faire des nécromates encore plus puissants. Cette technique dangereuse attise la convoitise de toutes les grandes puissances…

The Empire of Corpses n’est pas vraiment une histoire de zombies – mais presque. C’est une superbe histoire sur de beaux dessins de Tomoyuki Hino et, même si le récit laisse un peu à désirer, c’est un bon manga, à lire absolument surtout pour les fans de steampunk.

Pour lectorat adolescent (12+).

Titre original : Shisha no Teikoku et en français : L’Empire des cadavres

Membre : Claude J, Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

Project Itoh & Toh EnJoe. The Empire of Corpses. 1, Éditions Pika, collection Seinen, 2018, 160 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter