26 mai 2016

Simenon : biographie

Assouline, Pierre

simen assoulin

Que vous aimiez Simenon ou que vous ne l’ayez jamais lu, cette brique d’Assouline vaut le détour.
Cette biographie traite de ses débuts en Belgique (1903-1922), le cœur de sa vie en France (1922-1945), son séjour en Amérique (1945-1955) et la fin de sa carrière en Suisse (1955-1989). Du début à la fin de sa vie, on peut dire qu’il fut tout un « as de pique ».
Simenon a touché à tout : la littérature, le journalisme, le cinéma, le théâtre et… les femmes. Et c’est un homme qui ne se laissait pas marcher sur les pieds. Sous une trentaine de pseudos, il a signé 175 romans ; sous son propre nom, près de 200 romans (dont 75 Maigret). Au-delà de ces chiffres époustouflants (il fut un temps où il écrivait un roman par mois !), l’important chez cet auteur est l’originalité de ses histoires.
L’éditeur Arthème Fayard disait de ses livres : « Il n’y a ni histoire d’amour, ni personnages tout à fait bons, ni personnages tout à fait mauvais, ni jeunes premiers, ni héroïnes. Pas de personnages sympathiques et ça finit toujours mal… on ne se marie jamais… la plupart de vos drames sont sordides… Le héros est un simple fonctionnaire, ni beau, ni fort, ni exceptionnel… il est sans allure, sans panache. » Assouline poursuit : « Dans ses romans, Simenon recherche une certaine couleur de l’existence, l’ennui, le vague à l’âme des types qui en ont marre et qui se cherchent désespérément, la nuit, sous la pluie, dans les bistrots… » Passionnant, ce livre !

Membre : Saint-Jean-sur-Richelieu

Assouline, Pierre. Simenon : biographie, Éditions Julliard, 1992, 785 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*