17 sept 2020

Shuni : ce que tu dois savoir, Julie

Fontaine, Naomi

Shuni Fontaine

Apprenant que son amie d’enfance, fille d’un pasteur blanc, qu’elle a complètement perdue de vue retourne dans sa communauté innue comme missionnaire, Naomi décide de lui écrire.

Dans une longue lettre divisée en courts chapitres, elle lui raconte sa communauté comme elle la voit, comme elle la vit, comme elle la comprend. Elle parle de ses parents, de sa grand-mère, de sa relation avec son fils.

Il ne s’agit pas d’une analyse savante ni de statistiques, mais d’un regard bienveillant, aimant, lucide aussi, qui bouscule les préjugés courants et qui ouvre le coeur à ce peuple trop peu connu. Beaucoup de belles réflexions sur la liberté, les relations humaines, les effets de la colonisation, la fidélité à sa culture qui n’oblige en rien à renier la modernité.

L’écriture est simple et belle. Naomi Fontaine raconte magnifiquement. J’avais l’impression d’entendre sa voix en lisant.

« Avant d’aider qui que ce soit […] il faut bien commencer par les connaître. »

À un journaliste qui lui demandait comment elle, une Innue, a pu réussir à l’université, elle répond : « Je n’ai jamais pensé que je ne pouvais pas le faire. »

Bref, un très beau moment de lecture que je recommande chaudement.

Membre : Outremont

Fontaine, Naomi. Shuni : ce que tu dois savoir, Julie, Éditions Mémoire d’encrier, 2019, 158 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter