19 jan 2023

Sex Education 120 % (tome 1 à 3)

Tataki, Kikiki

Sex Education

Alors que de nouveaux sondages viennent régulièrement rappeler combien l’anatomie féminine est méconnue (y compris par les premières concernées) et le plaisir féminin inconnu (sauf pour les lesbiennes), voilà que Sex Education soudain, armée d’une audace folle, son sweat à capuche plein de digues dentaires et de capotes, la professeure Naoko Tsuji débarque ! Et elle est bien décidée à ne rien cacher à ses jeunes élèves, avec ou sans leur consentement.

Ici, il y a de la place pour tous les fantasmes : celle qui a déjà une petite amie, celle qui préfère les histoires d’amour entre garçons, celle qui ne pense qu’aux chats… Il n’y a bien que l’infirmière pour réussir à calmer l’enthousiasme de Tsuji !

Avec ces trois tomes (série terminée) l’auteur aborde, avec humour et sans détours, les us et pratiques à connaître pour avoir une vie sexuelle épanouie en toute sécurité.

Le premier tome aborde la sexualité féminine, les diktats, la pression sociale, le coming out, l’épilation, les préservatifs… mais aussi le besoin essentiel de communication, d’éducation sexuelle plus explicite et concrète afin que les jeunes à l’aube du début de leur vie sexuelle, de couple, l’abordent en connaissance de cause.

Le deuxième tome, lui, se focalise sur la sexualité masculine, les règles, le consentement sexuel et la drague de rue. Au moyen d’exemples simples, on fait un tour d’horizon de l’appareil génital masculin, des différentes protections féminines existantes, de ce que signifie le « consentement sexuel », etc.

Le dernier tome aborde, entre autres, la grossesse et l’avortement, la question du genre, l’histoire des LGBTQ+… Dans celui-ci, ce qui m’a le plus intéressé, c’est la partie consacrée au genre et à l’histoire des LGBTQ+. Simple et efficace.

Au final, cette série se révèle intéressante et devrait permettre aux jeunes, par le biais du manga, d’en savoir plus sur le fonctionnement de leur corps, mais aussi de se protéger, de se rassurer et, bien évidemment, leur donnera envie d’en savoir un peu plus afin de pouvoir grandir, vivre en fonction de leurs désirs, de leur corps, de leurs besoins, de leur genre et de leurs préférences…

Distrayant, éducatif, mais sans être rébarbatif, drôle et concret, ce manga dépoussière les vieux cours d’éducation sexuelle qu’ont pu recevoir les plus chanceux d’entre nous. Je vous invite donc, à le découvrir le plus vite possible.

Dessin d’Hotomura.

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Tataki, Kikiki. Sex Education 120 % (tome 1 à 3), Éditions Dupuis, 2021 et 2022, 130 pages chaque tome.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter