25 déc 2014

Rue Sans-Souci

Nesbø, Jo

Rue Sans-Souci

Je ne peux pas dire que j’aime particulièrement cet auteur de polars. Mais ce roman est digne d’intérêt, même si, vers la fin, Nesbø complique inutilement la trame. Ce qui est particulièrement intéressant dans cette histoire, c’est l’analyse de la vengeance chez les personnages. Comment se traduit-elle pour chacun d’entre eux ?
Résumé : « Un hold-up sanglant place Harry Hole et sa nouvelle partenaire, Beate, une pro de la vidéo, dotée d’un talent physionomiste hors pair, à l’avant-scène de l’actualité. L’enquête piétine, un second braquage a lieu, et Harry revoit une ancienne conquête, Anna. Un peu malgré lui, il accepte un dîner avec elle et mal lui en prend. Le lendemain, une amnésie totale des douze dernières heures le fait renouer avec ses démons. Les ennuis recommencent pour Harry : Anna est retrouvée morte. Un polar palpitant qui fait vivre au rythme du travail des enquêteurs. Et bien sûr, Harry Hole est le seul à penser qu’Anna ne peut s’être suicidée. »

Titre original : Sorgenfri

Membre : Villeray

Nesbø, Jo. Rue Sans-Souci, Éditions Gaïa, collection Polar, 2002, 2005, 507 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*