30 nov 2017

Riquet à la houppe

Nothomb, Amélie

Riquet la houpe

Page 172 : « Il repartit bredouille [de la librairie]. Il détestait se sentir orphelin de livres, comme si aucun bouquin n’avait voulu de lui : il demeurait persuadé que c’était les ouvrages qui adoptent leurs lecteurs et non le contraire. »

C’est souvent mon cas en ce qui concerne un livre de Nothomb : si par hasard je passe devant l’un d’eux, immanquablement il me saute dans les mains. Et comme toujours, j’ai un sourire de satisfaction tout au long de sa lecture.

Ici, comme c’est souvent le cas, elle nous propose un conte : celui d’un homme affreusement laid qui finit par croiser la femme la plus idiote de la terre. Et que croyez-vous que cette rencontre provoque ? Des flammèches ! Je ne vous en dis pas davantage… sauf peut-être que les toutes dernières pages sont passablement originales.

Membre : Saint-Jean-sur-Richelieu

Nothomb, Amélie. Riquet à la houppe, Éditions Albin Michel, 2016, 188 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*