22 fév 2013

Rien ne s’oppose à la nuit

Vigan, Delphine de

Je veux signaler qu’il faut avoir le coeur solide pour lire ce livre.
Je n’ai pas apprécié ce texte douloureux. Auto-flagellation, curiosité insidieuse, dénigrement…
Non, décidément, je ne comprends pas l’engouement des lecteurs du Club des Irrésistibles qui ont porté ce titre parmi les meilleurs de l’an dernier.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Ville Mont-Royal

Vigan, Delphine de. Rien ne s’oppose à la nuit, Éditions Jean-Claude Lattès, 2011.

Catégorie : Romans : relations familiales

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “Rien ne s’oppose à la nuit”

Mathilde Duvernay dit : - 27 février 2013

et oui texte douloureux , mais combien véridique , car Lucile exite dans de nombreuses familles , très bien écrit aussi .

Pour laisser un commentaire

*