01 jan 2015

Réparer les vivants

Kerangal, Maylis de

Réparer les vivants

Ce roman raconte l’histoire d’un jeune surfeur du Havre, victime d’un accident de voiture. Ses parents doivent accepter sa mort et décider si ses organes seront prélevés afin de sauver des vies. Le processus de transplantation s’enclenche alors.
Le style est à l’unisson des sentiments de toutes les personnes qui gravitent autour du jeune homme.
« Tel une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d’accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le coeur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l’amour. »
Énorme coup de coeur pour ce roman qui mériterait de remporter les honneurs du Club des Irrésistibles 2016. Le livre a déjà reçu une foule de prix d’ailleurs.

Membre : Outremont

Kerangal, Maylis de. Réparer les vivants, Éditions Gallimard, collection Verticales, 2014, 281 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Une réponse pour “Réparer les vivants”

Elaine Pauzé dit : - 5 mars 2015

Livre très émouvant où l'on suit à la fois les étapes techniques d'une transplantation cardiaque et ce que vivent les différentes personnes touchées par l'événement de la mort de Simon. Superbe !

Pour laisser un commentaire

*