27 nov 2014

Relato de un náufrago

García Márquez, Gabriel

Relato de un naufrago

Avec regret, je viens de refermer un récit écrit par Gabriel García Márquez qui m’avait été offert il y a déjà un moment. J’hésitais à m’y attaquer après m’être buté à son roman phare Cien años de soledad (1967) que j’ai dû abandonner n’étant pas encore assez avancé en espagnol pour l’apprécier. Mais celui-ci est un trésor plus abordable. Une tout autre écriture, facile à comprendre, très bien écrit, comme sait le faire García Márquez. Il n’a pas mérité un Nobel de littérature pour rien.
En plus, c’est une histoire vraie. Le récit qu’a recueilli García Márquez s’est produit en 1955. « Gabo », comme on l’appelait affectueusement dans son pays, était journaliste en Colombie à cette époque et il a interviewé le seul survivant des huit marins perdus en mer lors de l’accident d’un destroyer de l’armée colombienne. Ce marin a vécu dix jours en mer dans une chaloupe, sans boire ni manger.
Ce récit fut d’abord publié dans le journal national El Espectador en épisodes sur 14 jours consécutifs, provoquant un engouement national. Le livre a été écrit plus tard à partir de ces épisodes. Fascinant ! Merci beaucoup aux amis qui m’ont offert ce petit bijou.
Récit aussi traduit en français, chez Grasset, sous le titre Récit d’un naufragé.

Membre : Verdun

García Márquez, Gabriel. Relato de un náufrago, Éditions Debolsillo Contemporánea, 1970, 1979, 170 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*