13 jan 2022

Qui gagne perd

Westlake, Donald Edwin

Qui perd gagne

Westlake est surtout connu pour son chef-d’œuvre Le Couperet (1997), adapté au cinéma par Costa-Gavras en 2005.

Qui perd gagne est un polar plutôt léger, souvent drôle, agréable à lire, sans plus, mais… comme toujours chez Westlake, le récit se termine en pirouette avec une conclusion inattendue. Ce qui me fait dire qu’il faut toujours prendre la peine de terminer les romans de cet auteur intelligent.

Titre original : Somebody Owes me Money

Membre : Michel, Saint-Jean-sur-Richelieu

Westlake, Donald Edwin. Qui gagne perd, Éditions Payot & Rivages, 1969, 2021, 286 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter