09 mar 2012

Qui de nous deux ?

Archambault, Gilles

Un récit autobiographique et, à la fois, un journal qui trace une bouleversante chronique de la mort de la femme de l’auteur, celle qui a partagé sa vie pendant plus de cinquante ans. Le couple et la solitude, l’essence même de la vie, de l’amour, de la mort, à travers le quotidien. Touchant.

Le titre est tiré d’une chanson de Marc Ogeret : Qui de nous deux partira le premier ?


24 fév 2012

J’ai lu récemment, suite à la suggestion d’un membre du Club des Irrésistibles, ce livre de Gilles Archambault.
Une belle écriture qui ne verse pas dans l’apitoiement, mais qui permet très certainement de libérer le coeur et l’âme de la lourdeur de la perte. Sous la forme d’un journal, l’auteur retrace au fil des jours les moments qui ont marqué sa vie à deux et comment il reprend maintenant pied et se refait un quotidien. Une lecture apaisante.


3 fév 2012

Je trouve tout à fait juste l’analyse approfondie, faite par un membre du Club des Irrésistibles, de ce livre qui raconte le départ de « l’autre ». Il est bouleversant ; il ne reste que le vide et des souvenirs émouvants. J’ajouterai que ce livre nous fait apprécier le temps présent en attendant « qui de nous deux ». Très bien écrit, avec beaucoup de pudeur. Ce livre peut-il aider ou démolir davantage ceux qui sont dans la même situation ? Difficile de répondre.


20 janv 2012

Quel récit touchant sans être larmoyant ! L’auteur raconte le périple de son épouse à travers la maladie qui lui coûtera la vie. Par le fait même, il nous parle de lui : la naissance de son amour pour Lise, son regard sur les années passées ensemble, ses inquiétudes et sa présence auprès de celle qui s’en va petit à petit. Un récit impressionniste qui permet de s’y projeter, d’être touché et parfois ému.
Du début à la fin, Gilles Archambault nous dévoile discrètement que l’amour peut rester tendre et solide après cinquante-deux ans de vie commune, tout en ne s’habillant plus de la même manière. Au fil du temps, cet amour se fait plus silencieux, plus respectueux de la solitude de l’autre, plus lucide et moins menacé par la peur de l’abandon. La force des liens et l’affection ressentie permettent de s’approcher de l’autre et de partager certains espaces. Cependant, il est impossible de tout deviner de l’être aimé ou de prétendre pouvoir interpréter ce qu’il ressent comme le dit si justement l’auteur : « Lise venait d’entrer dans le dernier droit de sa vie. Son domaine ne pouvait plus être tout à fait le mien. Elle savait, je ne savais pas », page 100. Cette réflexion, parmi tant d’autres, dit quelque chose de la qualité de ce récit intimiste et pudique à la fois.
Un livre profondément humain.


13 janv 2012

Un récit très touchant et très bien écrit avec cette lenteur qui caractérise son auteur. Il y a un retour sur la vie matrimoniale avec ses joies et bonheurs ainsi que les bourdes et les petites niaiseries de la vie de couple. Il y a aussi beaucoup d’amour et de tendresse ainsi que l’accompagnement dans la douleur et dans le dernier droit de la vie. Le tout raconté sur six mois de 2011 pour les 52 ans de vie commune.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Île-des-Soeurs

Archambault, Gilles. Qui de nous deux ?, Éditions Boréal, 2011, 117 pages.

Catégorie : Livres numériques, Monographies québécoises, Romans : biographiques, Romans : épistolaires, Romans : histoires d'amour

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “Qui de nous deux ?”

Les Irrésistibles » Qui de nous deux ? dit : - 7 juin 2013

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

Pour laisser un commentaire

*