21 jan 2016

Qu’attendent les singes

Khadra, Yasmina

quattendent khadra

Le récit s’ouvre sur le corps de Nedjma, jeune étudiante retrouvée assassinée dans la forêt de Baïnem, près d’Alger. L’enquête est menée par la commissaire Nora Bilal, femme énergique, lesbienne dans un pays où l’homosexualité est encore un tabou, et où il est difficile pour une femme d’être reconnue dans ce métier. Elle mène son enquête avec l’inspecteur Zine et le lieutenant Guerd. Cette enquête va nous mener à Alger au cœur des réseaux, des complicités, de la corruption qui sévit à tous les niveaux.
Dans ce roman, l’auteur revient à l’Algérie d’aujourd’hui. L’enquête est prenante et prétexte à aborder divers sujets : condition de la femme, absence de la liberté de la presse, conditions de vie, corruption, retour sur des événements. La tension va croissante. On peut se demander s’il faut désespérer d’un bonheur possible pour le peuple algérien. S’il dresse un portrait sombre et s’il est amer face à l’état des lieux, l’auteur a foi dans les humbles citoyens qui donnent le meilleur d’eux-mêmes, voire leur vie comme la commissaire.
Un polar noir avec une conclusion plus optimiste, car l’impuissance peut être vaincue et par là même, la corruption peut-être. Toujours beaucoup de talent pour décrire les personnages, leur évolution.

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur, du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Khadra, Yasmina. Qu’attendent les singes, Éditions Julliard, 2014, 356 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*