26 nov 2015

Prendre acte : mémoires

Yanacopoulo, Andrée

prendre acte

Andrée Yanacopoulo, née à Tunis en 1927, est une femme au parcours complexe. Fille d’une mère française et d’un père d’origine italienne et grecque, elle devient médecin en France à une époque où peu de femmes le deviennent. Au début de la trentaine, elle est mariée à un confrère médecin et a déjà trois enfants. Pour des raisons professionnelles, toute la famille déménage à la Martinique, puis au Québec, où elle arrive au début de la Révolution tranquille.
Son mari et elle se trouvent un emploi dans le domaine de la recherche. Mais leur relation s’étiole. Elle rencontre Hubert Aquin, lui aussi marié et en instance de divorce. Les deux divorces sont acrimonieux. Andrée et Hubert seront longtemps séparés des enfants de leur première union puis auront ensemble un fils, Emmanuel.
La relation avec Hubert Aquin va durer une quinzaine d’années et va se terminer par le suicide d’Hubert. Au dire d’Andrée, cette relation va la révéler à elle-même, la rendre consciente d’être féministe. Elle consacrera beaucoup d’efforts à faire connaître l’œuvre d’Hubert Aquin.
Dans un style sobre dénué d’états d’âme, mais éclairé par un espoir indomptable, Andrée Yanacopoulo raconte une famille dysfonctionnelle, un mari violent, des enfants absents, un amoureux déprimé au destin tragique, une carrière pleine de rebondissements. C’est un pan de l’histoire du Québec qui se déroule sous les yeux du lecteur.

Membre : Lucienne

Yanacopoulo, Andrée. Prendre acte : mémoires, Éditions du Boréal, 2013, 240 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*