20 déc 2018

Poupée volée

Ferrante, Elena

Poupee volee Ferrante

Leda, la narratrice, fin de la quarantaine, est professeure à l’université. Elle nous dévoile les difficultés d’être femme, épouse et mère.

Leda est assoiffée de liberté et d’émancipation. Elle quitte son mari et ses deux filles. Lors de ses vacances à la mer, elle observe les familles et remet sa vie en question.

Elena Ferrante dépeint habilement les personnages blessés par la vie et ses exigences.
L’auteure mijote sûrement dès 2006 la série dont elle a accouché par la suite.
Petit livre sans prétention, mais bien fait. À lire !

Titre original : Figlia oscura

Abonnée : de la bibliothèque Germaine-Guèvremont

Ferrante, Elena. Poupée volée, Éditions Gallimard, collection Du monde entier, 2006, 2009, 176 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*