28 sept 2012

Point Oméga

DeLillo, Don

Découvrir Point Oméga publié en 2010 m’a permis de percevoir à quel point l’auteur est demeuré fidèle à des thématiques déjà abordées il y a quarante ans dans son premier roman Americana, publié en 1971
Nous sommes en 2006 et le Museum of Modern Art de New York présente une œuvre singulière. Son interprétation, comme bien souvent en art contemporain, est laissée à la libre appréciation des visiteurs. Il s’agit de 24 Hours Psycho, la projection du célébrissime Psychose d’Alfred Hitchcock dans une version ralentie étirée sur 24 heures au rythme de quelque deux images par seconde.
Plus allusif et plus épuré, ce roman parlera du temps passé à observer les choses, de visible et d’invisible, du crédit accordé au savoir. Il ne pose qu’une question, mais elle est immense : la réalité existe-t-elle ? N’est-elle qu’une question de point de vue ?
À la fois réaliste et philosophique, roman bref et serré presque beckettien, oppressant par moments, exprimant la difficulté d’être au monde.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Outremont

DeLillo, Don. Point Oméga, Éditions Actes Sud, Leméac, 2010.

Catégorie : Romans... autres genres

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Pour laisser un commentaire

*