06 jan 2012

Ouragan

Gaudé, Laurent

Ouragan Gaude

Il y a Josephine ; il y a Rose, Byron et Keanu ; il y a les prisonniers et le révérend illuminé. Il y a les Noirs et les Culs blancs. Il y a le Texas et la Nouvelle-Orléans. Mais il y a surtout l’ouragan qui approche, passe et disparaît, laissant les humains et les alligators errer dans les rues ; l’ouragan qui bouleverse en profondeur ces personnages qui s’aiment et qui se détestent, qui se croisent sans se connaître parfois. Une écriture complexe, enchevêtrée. Un très bon Gaudé !


14 oct 2011

J’ai fait la connaissance de ce grand écrivain par ce roman que j’ai dévoré en quelques heures.
New Orleans 2005, dans une ambiance apocalyptique, des prisonniers parviennent à s’enfuir d’une prison abandonnée de ses gardiens, libérés grâce à un court-circuit qui leur ouvre toutes les cellules. Un homme et une femme, tous les deux écorchés vifs, se retrouvent après six ans de séparation. Une vieille Noire, quasi centenaire, représente tout le peuple noir laissé à lui-même pendant cette catastrophe ; elle se tient debout, et à travers son chant incantatoire, reste fière, altière et fidèle à sa ville. Écriture magnifique, personnages fascinants. Un très beau roman.


26 août 2011

Bonheur de lecture que ce roman de 189 pages.
J’appuie entièrement les commentaires des membres de Lachine (08-07-2011) et d’Outremont (04-02-2011 et 14-01-2011).
Je résume en quelques mots : puissant, envoûtant, émouvant, questionnant, vrai…


8 juillet 2011

L’ouragan s’appelait Katrina. Il a frappé de plein fouet la Nouvelle-Orléans. Dans nos mémoires, les images du Super-Dôme, dernier refuge de toute cette population trop pauvre pour fuir, les brèches dans les digues, ces rues inondées, ces quartiers disparus, les récits d’horreur des survivants…
L’auteur nous raconte quelques personnages qui, à travers cet enfer, vont vivre leur destinée.
L’écriture de Laurent Gaudé est superbe. Elle nous rend tous ces personnages très attachants et bouleversants.
À lire aussi du même auteur : Eldorado, Le soleil des Scorta, La mort du roi Tsongor.


4 fév 2011

Tous nous avons suivi avec beaucoup d’angoisse le déferlement de l’ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans. Laurent Gaudé développe un roman qui se passe à ce moment terrible et en fait un objet de beauté, touchant et incantatoire.
L’auteur fait reposer son récit sur plusieurs voix qui alternent comme en une sorte de chorale résonnant dans cette ville abandonnée. Dans ce décor apocalyptique, des dizaines de personnages se croisent et se rencontrent : une vieille femme noire, Joséphine, un pasteur, des prisonniers sortis de leur tôle, un illuminé, un père qui a abandonné sa femme et son enfant et tente de les retrouver, etc.
Le suspense est maintenu tout au long du déroulement du récit : va-t-on retrouver l’enfant perdu ; les digues vont-elles céder ; les alligators deviendront-ils les maîtres des rues ?
Un roman d’une grande beauté ! À lire absolument !


15 oct 2010

Entre deux de ses livres, je suis tombée sur Ouragan et je suis encore complètement emportée par ce roman puissant à l’écriture haletante, aux phrases courtes et profondes. Récit intense d’un ouragan, géographiquement en Louisiane, il y a quelques années. Mais surtout un ouragan qui perturbe des vies, qui bouleverse les émotions, qui secoue les sentiments, qui remodèle les paysages intérieurs de ses personnages. Un roman écrit de main de maître qui vous emporte dès la première phrase.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Pointe-Claire

Gaudé, Laurent. Ouragan, Éditions Actes Sud, Leméac, 2010, 188 pages.

Catégorie : Livres audio, Romans... autres genres

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “Ouragan”

berthiaume dit : - 25 novembre 2010

Quel beau récit, on vit avec les personnages et je suis devenue l'espace d'un moment complice.

Pour laisser un commentaire

*