07 juil 2016

On dirait nous

Cauwelaert, Didier van

on dirait cauwelaer

Un fois de plus, l’auteur nous gâte. Amour, fantaisie, amitié autour de deux jeunes couples, Soline et Illan (30 ans) et deux personnes âgées, Georges et Yoa (92 ans) : une histoire et une rencontre intergénérationnelle.
Les intentions du vieux couple : proposer aux jeunes que Yoa se réincarne dans le corps de Soline. Georges aimerait que Yoa, qui est une amérindienne d’Alaska, meure parmi les siens. Chez eux, les Tlingits d’Alaska, croient tout à fait à la migration des âmes et de plus, ils choisissent leur famille. Yoa a une maladie incurable et le tout doit se réaliser dans les meilleurs délais possibles.
C’est vraiment un plaisir fou de lire ce livre. On constate rapidement que c’est délicieux, l’amour à tout âge. Bonne lecture !

Abonnée : Germaine-Guèvremont

Cauwelaert, Didier van. On dirait nous, Éditions Albin Michel, 2016, 358 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Une réponse pour “On dirait nous”

Raymond dit : - 7 juillet 2016

Plaisir partagé.

Pour laisser un commentaire

*