28 avr 2016

Oeuvres

Alexievitch, Svetlana

oeuvre svetlan

De ce bouquin de près de 800 pages, je veux particulièrement commenter le livre Derniers témoins. Il s’agit d’une œuvre entièrement consacrée à des témoignages d’adultes qui étaient des enfants au moment de la Grande guerre patriotique russe, qui va opposer l’Union soviétique à l’Allemagne de 1941 à 1945. De tous les récits d’Alexievitch, je crois que c’est le plus émouvant.
Les témoins dont certains avaient à peine deux ans lors de la déclaration de la guerre, racontent tous une enfance volée. Plusieurs perdent tous leurs parents parfois fusillés sous leurs yeux. Ils sont trimballés d’un village à l’autre, sont témoins d’incendies et d’assassinats. Des enfants de quatre ans prennent soin de leur frère de deux ans. Ils souffrent de la famine, mangent de l’herbe et des bourgeons. Ils souffrent de la soif au point que leur langue enflée ne leur permet pas de fermer la bouche. Ils vivent d’expédients, se protégeant les uns les autres. Mais surtout, ils manquent de l’affection de leur mère morte, disparue ou partie au combat. Plusieurs se demandent encore comment il se fait qu’ils soient encore vivants.
Dans ce recueil, il faut aussi lire l’entretien entre Svetlana Alexievitch et le journaliste Michel Eltchaninoff. L’auteure raconte la genèse de ses livres qualifiés ici de « stupéfiants romans à voix ». C’est absolument à lire pour comprendre l’univers d’Alexievitch.

Membre : Lucienne

Alexievitch, Svetlana. Œuvres, Actes Sud, collection Thésaurus, 2015, 776 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*