22 nov 2018

L’Amie prodigieuse. 2, Le Nouveau Nom

Ferrante, Elena

Le nouveau n ferrante

Ce deuxième tome débute lentement, mais le rythme s’accélère au fil des pages.

Lila est mariée et rapidement elle constate son erreur. Elena, la studieuse réussit bien ses études. Nos héroïnes sont maintenant adultes et elles se rendent compte que leurs relations deviennent de plus en plus compliquées. Leur destin prend des avenues différentes et leur communication a des hauts et des bas, des exaltations et des déceptions.

Voilà un roman captivant, écrit d’une façon magistrale. À lire !

Quatrième de couverture : « Naples, années soixante. Le soir de son mariage, Lila comprend que son mari Stefano l’a trahie en s’associant aux frères Solara, les camorristes qui règnent sur le quartier et qu’elle déteste depuis son plus jeune âge. Pour Lila Cerullo, née pauvre et devenue riche en épousant l’épicier, c’est le début d’une période trouble : elle méprise son époux, refuse qu’il la touche, mais est obligée de céder. Elle travaille désormais dans la nouvelle boutique de sa belle-famille, tandis que Stefano inaugure un magasin de chaussures de la marque Cerullo en partenariat avec les Solara.

De son côté, son amie Elena Greco, la narratrice, poursuit ses études au lycée et est éperdument amoureuse de Nino Sarratore, qu’elle connaît depuis l’enfance et qui fréquente à présent l’université. Quand l’été arrive, les deux amies partent pour Ischia avec la mère et la belle-sœur de Lila, car l’air de la mer doit l’aider à prendre des forces afin de donner un fils à Stefano. La famille Sarratore est également en vacances à Ischia et bientôt Lila et Elena revoient Nino… »

Titre original : Storia del nuovo cognome

Abonnée : Germaine-Guèvremont

Ferrante, Elena. L’Amie prodigieuse. 2, Le Nouveau Nom, Éditions Gallimard, collection Du monde entier, 2012, 2015, 554 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*