15 juin 2017

Mourir est un enchantement

Chami, Yasmine

Mourir est un enchantement

Sara, la quarantaine, est assise sur son canapé entourée de ses deux adolescents de fils. À ses pieds un sac rempli de photos familiales en désordre. Il y a dans ce sac tous ses souvenirs. Elle pioche au hasard une photo après l’autre et se remémore son histoire, mais aussi celle de sa famille. Le hasard fait que sur ces photos on y voit Sara enfant avec ses cousins et cousines, on y croise aussi ses grands-parents qui viennent juste de se marier… Cette rencontre avec son passé est d’autant plus importante pour Sara, car elle est atteinte d’un cancer et qu’elle ne sait pas si elle vivra.

Elle transmet tout cet héritage à ses fils. Cet héritage, ce n’est pas simplement le sien, c’est aussi celui du Maroc car, en filigrane, sur chaque photo, c’est bien l’histoire nationale qui transparaît : son grand-père algérien qui a participé aux premiers mouvements d’indépendance, qui a épousé une Française et a fui vers le Maroc, sa famille aristocrate qui a de grands projets pour le Maroc nouvellement indépendant, puis arrive le temps des désillusions avec Hassan II…

Ce court roman est d’une richesse incroyable. L’auteure a réussi en une centaine de pages à restituer toute une histoire familiale remplie d’amour, de respect, d’humanité malgré un contexte politique de plus en plus pesant.

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Chami, Yasmine. Mourir est un enchantement, Éditions Actes Sud, 2017, 112 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*