30 juil 2020

Miroir de nos peines

Lemaitre, Pierre

Miroir de nos peines Lemaitre Pierre

C’est le troisième volet de la trilogie Les Enfants du désastre : le premier étant Au revoir là-haut (2013) et le second Couleurs de l’incendie (2018).

Dans le premier, Lemaitre nous raconte l’histoire d’Édouard et d’Albert, deux soldats rescapés de la guerre de 14 et laissés pour compte. Pour s’en sortir, ils escroquent les familles éprouvées par un proche tué à la guerre en profitant de leur naïveté et de leur patriotisme.

Dans le second, c’est Madeleine, la sœur d’Édouard, que l’on voit se dépatouiller dans les hautes sphères contrôlées par les hommes, tout juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale.

Dans ce troisième volet, l’histoire se passe durant la Seconde Guerre mondiale et tourne autour de trois principaux personnages : Raoul (et son copain Gilbert) qui suent sang et eau pour combattre les Allemands ; Louise qui remonte le passé de sa mère Jeanne pour comprendre ce qui lui arrive et David qui fait des pieds et des mains pour mystifier les gens autour de lui.

Il n’y a qu’une seule phrase pour résumer ces trois œuvres magistrales. La société est pourrie (enfin presque) et il n’y a qu’une seule façon pour s’en sortir : être le plus rusé, peu importe les moyens.

Un bémol quand même. Sur les 537 pages, une bonne cinquantaine aurait pu avantageusement être coupée dans les chapitres qui racontent l’histoire de Raoul/Gilbert.

Membre : Michel, Saint-Jean-sur-Richelieu

Lemaitre, Pierre. Miroir de nos peines, Éditions Albin Michel, 2020, 537 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter