17 sept 2015

Millénium. 4, Ce qui ne me tue pas

Lagercrantz, David

millénium 4

Comment imaginer qu’il était possible de ressusciter la magie des trois premiers Millénium écrits dans une sorte d’état de grâce, au point que l’on s’identifiait à une hackeuse gothique ou à un reporter déprimé… Le résultat ? Je suis très contente de retrouver et, surtout, d’avoir des nouvelles de Lisbeth Salander et Mikael Blomkvist, de savoir ce qu’ils sont devenus. J’ai très vite retrouvé ce qui m’avait conquise dans cette saga. Finalement, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce quatrième volume.
Et ça raconte quoi ? Frans Balder, sommité mondiale des ordinateurs quantiques et de l’intelligence artificielle, revient en Suède, après un passage à la Silicon Valley, pour récupérer August, son fils autiste qu’il sait maltraité. Ils sont traqués par plusieurs personnes et organismes : des taupes en tous genres, des fonctionnaires corrompus, la NSA, la mafia russe. Et c’est là qu’entrent en scène Lisbeth et Mikael. L’histoire est ancrée dans un contexte politique actuel, où l’espionnage et le contrôle sont omniprésents.
J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce quatrième volume : un bon roman, distrayant et efficace, qu’on dévore littéralement. Et on se dit que la saga Millénium continue…

Titre original : Det som inte dödar oss

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur, du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Lagercrantz, David. Millénium. 4, Ce qui ne me tue pas, Éditions Actes Sud, 2015, 481 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*