06 août 2015

Meursault, contre-enquête

Daoud, Kamel

Meursault, contre-enquête

Ce récit est un hommage ambigu, mais un hommage quand même à Albert Camus. Le narrateur est le frère de l’Arabe tué par le Français Meursault en 1942 sur une plage d’Alger.
Même s’il s’en défend, le narrateur – et sa mère font une contre-enquête, car le récit qu’on a tiré de cette histoire (L’Étranger) ne parle que de l’Arabe, de la mort d’un Arabe, qui était donc resté sans nom, sans famille.
L’auteur qui est journaliste et vit à Oran, décrit l’Algérie avant et après l’Indépendance et surtout peint sans fard la société algérienne d’aujourd’hui.
Réflexions sur la violence, le colonialisme et la religion : un livre qui dérange…

Membre : Ville-Émard

Daoud, Kamel. Meursault, contre-enquête, Éditions Actes Sud, 2013, 2014, 153 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*