26 avr 2018

Mercy, Mary, Patty

Lafon, Lola

Mercy Mary Patty

« En février 1974, Patricia Hearst, petite-fille du célèbre magnat de la presse William Randolph Hearst, est enlevée contre rançon par un groupuscule révolutionnaire dont elle ne tarde pas à épouser la cause, à la stupéfaction générale de l’establishment [qui en avait fait l’enfant chérie] qui s’empresse de conclure à un lavage de cerveau.

Professeure invitée pour un an dans une petite ville des Landes, l’Américaine Gene Neveva se voit chargée de rédiger un rapport pour l’avocat [de la jeune fille], dont le procès doit bientôt s’ouvrir à San Francisco. » Pour cela elle engage Violaine, jeune fille introvertie qui ne connaît rien à l’affaire et ne semble pas être d’une grande aide. Toutes ces femmes sont à leur manière prisonnières volontaires ou involontaires d’un groupuscule, d’une famille, d’un statut.

Ce roman était ennuyeux. Dommage !

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Lafon, Lola. Mercy, Mary, Patty, Éditions Actes Sud, 2017, 240 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*